Centre Contre le Cancer du Chu de Saint-Étienne
Le dispostif d'annonce

(Mesure 40 du plan Cancer)

 

Il regroupe l'ensemble des dispositions mises en place pour améliorer les conditions d'annonce de la maladie et des traitements afin d'organiser au mieux le parcours de soins du patient.

 

Le dispositif d'annonce doit permettre, en fonction des demandes et besoins, de proposer au patient et à son entourage des moments d'information, d'écoute, de discussion et de soutien avec différents professionnels de santé.

 

La généralisation de cette mesure s'appuie sur deux grands principes :

  • Tout patient atteint de cancer doit pouvoir bénéficier, au début de sa maladie et/ou en cas de récidive, d'un dispositif d'annonce organisé, qui doit être mis en place dans tous les établissements traitant des patients atteints de cancer.
  • La coordination interprofessionnelle, la communication en direction des patients et leurs proches ainsi que la souplesse dans la mise en oeuvre seront pour beaucoup dans la réussite de ce dispositif et dans l'amélioration du vécu des malades.
 
Les objectifs de la mise en place du dispositif
 

La mise en place du dispositif d'annonce doit permettre au patient de bénéficier :

  • d'un temps médical d'annonce et de proposition de traitement,
  • d'un temps soignant de soutien et de repérage des besoins,
  • d'un accès aux soins de support.

Le dispositif d'annonce est construit autour de quatre temps qui correspondent à quatre étapes de prise en charge par différents professionnels de santé.

 
1. Un temps médical
 

Il correspond à une ou plusieurs consultations dédiées à l’annonce du diagnostic de cancer, puis à la proposition de stratégie thérapeutique définie lors de la réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP). Ce projet thérapeutique est présenté au patient par le médecin. La décision thérapeutique, comprise et acceptée par le malade, est ensuite formalisée par écrit et lui sera remise sous forme d’un programme personnalisé de soins (PPS). Ce programme retranscrit les modalités thérapeutiques définies par l’équipe pluridisciplinaire à ce stade de la maladie.

 
2. Un temps d’accompagnement soignant
 

Il permet au malade ou à ses proches d’accéder, selon leurs choix, à des soignants disponibles qui écoutent, reformulent, donnent de l’information et peuvent :

  • Orienter la personne malade vers d’autres professionnels tels que le service social, le psychologue et/ou le psychiatre. Le bilan social initial, souvent sous-estimé à ce stade, se révèle important pour aider ensuite à améliorer la qualité de vie du patient pendant les soins.
  • Informer sur les services rendus par les associations et les espaces de dialogue et d’information tels les Espaces Rencontres Information ou autres...
    Les associations de malades et les comités de patients peuvent mettre à disposition des équipes engagées dans le dispositif d’annonce des documents d’information facilitant une meilleure approche de la maladie et/ou de ses conséquences sociales.

 
3. L’accès à une équipe impliquée dans les soins de support
 

Il permet au patient d’être soutenu et guidé dans ses démarches, en particulier sociales, en collaboration avec les équipes soignantes. La personne malade pourra ainsi rencontrer, en fonction de sa situation et si elle le souhaite, des professionnels spécialisés (assistant social, psychologue, kinésithérapeute…).

 
4. Un temps d'articulation avec la médecine de ville
 

En mettant en place le dispositif d’annonce, les équipes hospitalières vont davantage parler avec le malade et sa famille. Mais la personne malade va continuer à se tourner vers son médecin traitant. La communication entre l’équipe et cette dernière est donc essentielle, la réalité de ces échanges étant toujours, pour la personne malade, un gage de sécurité et de continuité des soins. Le dispositif d’annonce s’appuie ainsi sur un travail de liaison et de coordination entre les différents professionnels concernés. Des éléments de ce véritable travail en réseau doivent figurer dans le dossier médical du patient.

 

Ces temps, qu’ils soient médicaux ou soignants, sont toujours effectués en respectant le libre choix et les souhaits du patient. La mise en œuvre du dispositif d’annonce fait partie intégrante de la prise en charge des patients. Elle donnera lieu à une évaluation annuelle au sein de l’établissement et prendra en compte l’avis des patients.